1re ÉTAPE:
EYSINS – NYON

2014 – 2022

Partie existante à valoriser ou à créer 160502_plansfinal_1

Eysins:160502_images_1_2-01
En haut: projet en cours d’un itinéraire modes doux continu le long de la RDU, depuis l’entrée du village jusqu’à Terre Bonne (horizon de réalisation 2021-22)
En bas: vues dans le village et vers Terre Bonne où la continuité des modes doux n’est actuellement pas assurée

3. Nyon: projet à venir d’insertion des modes doux allant d’Eysins en direction de Prangins, accompagné par des mesures paysagères. Projets à venir de valorisation urbaine.

4. Nyon: chantier terminé d’un tronçon conforme au tracé de la RDU, en lien avec le Plan de Quartier 2 Petite Prairie. Projet à venir de mesures paysagères intégrées au projet RDU.

5. Nyon: projet à venir d’un premier tronçon de la RDU 2ème étape, partant du P+R de la Petite Prairie jusqu’à la route de Saint-Cergue (horizon de réalisation 2020-22). Au niveau du franchissement du NStCM, ce dernier reste à niveau et la RDU passe en dessous.

Ce calendrier est indicatif. Les étapes du développement urbain seront plus longues

2e ÉTAPE:
NYON – PRANGINS

2022 – 2028

Partie à créer «de toutes pièces»160503_plansfinal_2-01

Représente la partie à créer «de toutes pièces» entre le NStCM jusqu’au giratoire des Murettes, sur la route de l’Etraz, en direction de Gland (6). L’étude de faisabilité routière est en cours de finalisation et porte sur l’intégration de cette dernière dans son territoire.

7. Afin d’affiner le concept RDU sur l’un de ses sites majeurs, situé à cheval sur les communes de Nyon (En Oulteret) et de Prangins (Etraz) ainsi que sur l’intégration de la route dans ce périmètre, des études –tests ont été organisées en 2015-16.
Elles ont comme objectifs d’«expérimenter» la manière d’envisager le développement du site, tant dans sa forme que dans son programme de développement, en mandatant en parallèle 3 équipes pluridisciplinaires.

Le rapport de synthèse des études-tests «RDU Prangins (Etraz nord) – Nyon (En Oulteret)» préconise notamment d’aménager la RDU comme une route paysagère, avec un tracé non rectiligne, en établissant un parc linéaire entre la route et les urbanisations existantes et futures.

workshop_MG_5978

Discussions lors du workshop du 16 mars 2016

Rapport de synthèse